Accueil ::> Ressources pédagogiques ::> Représentation du réel ::> Dessin technique : Les échelles

Dessin technique : Les échelles

lundi 10 avril 2006, par Lepaisant*Dominique.

1. Définition

- L’utilisation d’une échelle permet de représenter des objets de grande ou très grande dimension sur un format de papier utilisable (plans de maison) ou, à l’inverse de représenter des systèmes très petits à une dimension plus facilement lisible.
L’échelle d’un dessin est le rapport entre la dimension dessinée et la dimension réelle de l’objet.

- Dimension réelle = dimensions réelle de l’objet
- Dimension dessinée = dimension mesurée sur le dessin.

  • Exemple : Adaptateur USB

  • Exemple : Agrafeuse électrique

- L’échelle d’un dessin peut être :

  • soit une échelle d’agrandissement, (éléments de petite taille, composants électroniques par exemple).
  • soit une vraie grandeur (souvent notée V.G.).
  • soit une échelle de réduction, (éléments de grande taille, plans de bâtiment par exemple).
  • Exemple :

- L’échelle d’un dessin doit toujours être inscrite soit dans le cartouche, soit sur le dessin, si possible sous la forme d’une fraction

  • Exemple :
Réduction Vraie grandeur Agrandissement
1:100 1:1 50:1

- Quelques remarques :

  • Les valeurs des cotes inscrites sur le dessin sont toujours les dimensions réelles de l’objet.
  • Si certains détails sont tracés à une échelle différente de celle du dessin (pour la compréhension du dessin ou pour la cotation), encadrez ce détail par un rectangle ou un cercle en précisant toujours son échelle.
  • Si l’échelle du dessin ne permet pas de coter un détail, représenter ce détail à une plus grande échelle à proximité

- Valeurs d’échelles recommandées :

RéductionVraie grandeur (V.G.)Agrandissement
1 : 2 - 1 : 5 - 1 : 10 - 1 : 20 - 1 : 50 - 1 : 100 - 1 : 200 - etc 1 : 1 2 : 1 - 5 : 1 - 10 : 1 - 20 : 1 - 50 : 1 - etc